Championnat Haute Garonne n°1 – Minimes

Quelques absences aux entrainements ou autres stages de préparation ont laissé penser que les jeunes minimes du club avaient du mal à l’allumage cette année et étaient particulièrement fatigués. Vive l’adolescence 🙂
Les enseignants ont donc fait le choix de retarder leur début de saison sportive, préférant encore miser sur les séances d’entrainement avant les sorties en tournois. C’est donc dès la première échéance qualificative que les minimes du club ont repris la compétition !

Honneur aux dames :
Victoire, qui découvre la catégorie minime cette année, a eu la mauvaise surprise de devoir combattre en -57 kilos. Ça, ce n’était pas prévu ! Surpassée physiquement (taille, puissance…), Victoire aura toutefois réussi à transformer ce mauvais moment en belle journée d’apprentissage. Avec ses moyens de l’instant, elle a su mettre en place les consignes que l’enseignant  lui communiquait avant et pendant le combat. Journée soldée par trois défaites amères, la saison ne fait que commencer, deux ou trois bricoles à modifier et Victoire ne tardera plus à s’amuser à nouveau en compétition.
Louise quant à elle découvrait la catégorie des -44 kilos après avoir évolué en -40 l’an passé. Forte de l’expérience acquise la saison dernière alors qu’elle n’était que 1ère année minime et à la vue de l’investissement en club supérieur cette année, Louise s’est hissée en finale du championnat avant d’y céder face à une adversaire qui brille déjà dans cette catégorie depuis l’an passé. Tous les combats menant à la finale ont été maitrisés tactiquement et techniquement. Une légère baisse physique en demie, le judo pratiqué par Louise est très énergivore. Concentrée, appliquée, déterminée, elle n’a jamais été mise en danger si ce n’est sur un relâchement lors d’une liaison debout/sol qui nous a bien fait peur !
Une marche gravie depuis ta médaille de bronze lors du championnat de zone la saison dernière, il faut tenter de confirmer en visant l’or au prochain critérium 🙂

Les 3 garçons du club étaient attendus en début d’après-midi. Lucas, pratiquant loisir cette année, a souhaité participer au championnat. Lucas joue de malchance, malade l’an passé la semaine avant son championnat, rebelote cette année. Pas de soucis de poids forcément puisque la grippe contractée s’était chargée de lui prendre un peu plus d’un kilo. Avec sa traditionnelle bonne humeur et son sourire permanent, Lucas était heureux de partager cet événement avec son partenaire de club, Gabriel. Gabriel, quant à lui, entame sa deuxième année de judo, apprenant assidu, il se passionne pour tous les aspects du judo, tantôt jeune arbitre, ou commissaire sportif, présent lors de la séance randori du mercredi comme au cours technique du vendredi en complément de ses deux cours hebdomadaires, c’est au pied levé qu’il a accepté de découvrir le niveau du championnat. Les enseignants avaient donné leur feu vert, eux aussi voulaient situer Gabriel dans son judo ! Lucas et Gabriel gagneront 1 des 3 combats qui leur a été donné de faire lors des éliminatoires. Lucas ne s’est pas blessé et a pu mesurer l’impact de la catégorie minime, Gabriel a surpris, étonné, mais il est sorti déçu de sa performance. C’est bon signe 🙂 quand on n’aime pas perdre 😉

C’est Jules qui clôturait la journée des minimes du club, et quasiment dans les deux sens du terme puisque Jules disputera l’avant dernier combat de la journée. Et quel combat ! Une finale chez les -60 kilos ! En effet, déjà très prometteur après la saison écoulée où minime 1ère année en -55 kilos, Jules s’était invité sur quelques podiums au niveau départemental, et était arrivé à se hisser jusqu’à la coupe d’Occitanie. Un début de saison compliqué pour Jules, qui n’arrive pas à s’entrainer tel qu’il le souhaiterait, et pourtant toujours une si grosse envie. Envie qui se traduit parfois par trop de générosité lors des combats, créant ainsi quelques frayeurs. 5 Combats, 5 Victoires, dont deux contre son deuxième adversaire des éliminatoires qu’il retrouvera en finale. Adversaire pénible, dangereux, vif qui a fait voyager Jules pour la seule fois de la journée. Miraculeusement et dans un réflexe de félin, Jules évitera de prendre ippon pour être mené Waza-Ari.  Et le diesel était lancé, pression constante et prise de risque pour remonter le score, 1,30 après c’est Jules qui mettait sur le dos son adversaire !

La finale fut tout autre, bien mis en garde lors de ce premier affrontement, une tactique était convenue avec l’enseignant. Jules a su s’y tenir, un kumikata lui permettant de ne pas être mis en danger, pas de prise de risque inutile, provoquer la faute, s’engouffrer dans l’ouverture le plus sincèrement possible, et entendre le ippon de la victoire. Très belle médaille d’or Jules, qui veut en dire tant, croisons les doigts et rendons le possible.

RDV le 14/01/2023 pour la deuxième échéance départementale, stage de noël pour votre préparation ! Bonne chance pour la suite et bravo pour ce bel état d’esprit. Nous verrons si d’autres copains veulent partager le deuxième critérium avec vous !

Petit clin d’œil à d’autres pratiquants du club qui ont aussi fait du judo en officiant comme jeunes officiels au sein de l’équipe des commissaires sportifs du département. Voir du judo au premier plan toute la journée, pouvoir suivre le parcours des copains avec qui on s’entraine en semaine, aider au bon déroulement de l’organisation, le club est fier de compter Frédéric, Raphaël et Hector dans cette belle dynamique !

Laisser un commentaire