Championnat Haute Garonne n°1 – Benjamins

Les petits benjamins compétiteurs du club avaient, eux, rdv ce 12 novembre dernier pour le 1er critérium départemental comptant pour établir la ranking list qui servira à sélectionner les mieux classés pour la finale départementale.

Journée exceptionnelle : La cohésion des 11 engagés a permis aux jeunes de remporter 1 titre, 2 médailles d’argent, 2 médailles de bronze et 2 cinquièmes place !

Louise, judoka en mode loisir en ce début de saison, crevette sur la balance, a fait preuve d’une écoute remarquable pour se hisser jusqu’en ¼ de finale. Elle perdra contre une judoka bien plus solide, pas de regret. Par contre déception lors du combat pour la médaille de bronze, quelques décisions arbitrales incompréhensibles l’écarteront du podium, mais retenons le positif, chapeau bas Madame, tu es un exemple d’abnégation, d’écoute et de volonté !

Juliette, en -40 kilos, vice-championne en titre l’an passé dans la catégorie de poids inférieure, aura quant à elle peiné toute la journée… impossibilité d’appliquer les consignes, de changer son schéma, s’incline en ½ finale puis lors du combat pour la médaille de bronze. Une belle conversation avec les coaches, qui nous l’espérons, lui permettra mentalement de mieux se conditionner, de prendre confiance en son judo car, sa place… est à notre avis sur la plus haute marche du podium !

Clément dont ce n’est que la deuxième année de judo échoue en finale des -30 kilos. La journée avait pourtant mal commencé avec 150 grammes de trop, merci à tous les copains de l’avoir aidé à suer pour peser 30.000 kilos pile à la dernière seconde de la pesée officielle !

Maël s’impose quant à lui dans la catégorie des -34 kilos. Catégorie la plus dense avec plus de 50 combattants au départ. Aucune défaite, beaucoup de sérénité et de maturité.

Dans cette même catégorie, Gabriel, un peu à côté de ses pompes bien que vainqueur des éliminatoires, s’inclinera en tableau face à Fabio, qui nous gratifie d’une progression fulgurante. Malheureusement, Fabio échouera au tour suivant ceci empêchant Gabriel d’être repêché. Fabio échouera de si peu lors du premier tour de repêchage ! Achille également en -34 kilos a sans doute été le judoka qui a développé le plus beau judo mais se fera sortir par Maël en tableau. C’est au 2ème tour de repêchage qu’il s’inclinera à nouveau alors qu’il menait waza ari, en se faisant coincer au sol. Quel dommage … mais quelle prestation pour ce judoka lui aussi en mode loisir !

En -38 kilos, Doryan ira chercher une belle médaille de bronze. Défait en ½ finale face au futur vainqueur, un sacré gaucher et nous ne vous cachons pas que Doryan a horreur de cela ! Et pourtant, à nouveau confronté à un gaucher lors du combat pour la médaille de bronze, c’est aisément qu’il trouva la solution après avoir bien pris les informations des coaches ! Doryan a lui aussi développé un judo de pur plaisir pour les yeux. Paul également en -38 kilos, encore un peu juste en terme de préparation, aura eu du mal à se mettre dans la compétition. Défait lors de son premier combat, il saura se remobiliser pour accéder aux 1/8 de finale lors desquels il s’inclinera à nouveau. Mais que dire de ce beau judo également pratiqué, les coaches se sont régalés, le public probablement aussi.

Une pensée pour Côme blessé accidentellement lors d’un jeu sur trampoline, qui n’a pu défendre ses chances chez les -42, il avait sans doute lui aussi sa place sur le podium.

Et Antoine 🙂 également novice en la matière, encore sous l’influence du décalage horaire de son dernier voyage, les combats les plus rapides de la journée pour se hisser en finale lors de laquelle, par soucis de bien faire, il se précipitera, faisant une erreur grossière et lui coutant le titre.

Et Jugurtha :), notre mascotte de la journée, qui se décida au dernier moment de tenter sa chance en -60kilos, aura fait de son mieux avec ses moyens du moment. Classé 3ème, lui et sa famille auront mesuré qu’il ne peut s’épanouir dans cette catégorie de poids. Objectif descendre en -55 kilos.

Bravo à tous, merci aux parents pour l’ambiance dans les tribunes, pour votre accompagnement, et nous sommes certains que vous avez tous mesurer la nécessité de respecter les blocs de travail construits pour que vos enfants s’épanouissent du mieux possible. Ils sont irréprochables au quotidien dans leur investissement sur le tapis, ils le sont aussi dans la vie de tous les jours, à nous adultes de les récompenser en nous investissant comme il se doit, quand il le faut pour toujours les mener dans les meilleures conditions pour chacune de leurs échéances !

Mesurez : Louise, Clément, Maël, Gabriel, Fabio, Doryan, Paul, Antoine, ne sont que benjamin 1ère année !! Et tous leurs camarades sont à leurs dispositions lors de tous les stages de préparation. Les autres benjamins 2ème année, sont à leurs côtés pour leur montrer la voie (Do). Ces stages sont l’occasion de renforcer leur cohésion, mais surtout permettent de ne pas couper trop longtemps la belle dynamique hebdomadaire qu’ils entretiennent. Ce sont aussi des instants privilégiés pour approfondir le travail individuel et spécifique, lors desquels leurs camarades loisirs et les plus grands du club se mettent à leur disposition pour leur réussite individuelle et collective !

Ces enfants sont une génération exceptionnelle, tentons ensemble d’aller le plus haut et le plus loin possible.

C’était aussi l’occasion pour les minimes du club de participer à la Coupe du Jeune Officiel. Tous minimes 1ère année, ils ont réalisé une belle prestation. En arbitrage, Gabriel (encore un) dont ce n’est que la 2ème année de judo, se classe 7ème, Matthieu, pratiquant pur loisir, 8ème. Lucas, compétiteur jusqu’à l’an dernier, échoue au pied du podium ! En Commissaire sportif, c’est Frédéric qui échoue au pied du podium ! Mais pas de regret, première expérience, 1ère année minime, bravo à eux pour leur investissement lors des sages fédéraux et autres stages internes au club.

Et enfin, un ENORME BRAVO à Hector, lui aussi benjamin mais pas du tout attiré par la compétition. Il avait choisi ce jour d’intégrer l’équipe des Commissaires Sportifs, il en sort grandi, fier et comblé.

Au judo, chacun sa voie, et ils sont tous en train de trouver la leur !

Laisser un commentaire