Championnat Occitanie Minimes

A quand la vidéo sur les échéances qualificatives au National, ou l’arbitrage à trois avec au moins un arbitre de niveau national par tapis? N’incriminons pas les arbitres présents et volontaires mais essayons d’être crédibles auprès de nos jeunes combattants qui sacrifient déjà pas mal de chose pour mener leur projet judo en compétition de la meilleure des façons, sport ingrat par définition où tout peut se jouer sur un combat, en une seconde.
Retour de Mèze où Rémi postulait à une qualification pour la coupe de France… deux défaites alors qu’il domine ses deux combats. Des décisions arbitrales où seul l’arbitre est en accord avec lui-même, où même le combattant qui profite de la mauvaise décision est surpris, où même d’autres enseignants désapprouvent de façon collégiale la décision de l’arbitre.
Retenons simplement que Rémi a encore progressé, que sur le podium figurent des combattants qu’il a déjà battus cette année, qu’il aurait dû battre aujourd’hui.
Triste et déçu, il n’est pas abattu et c’est regonflé à bloc qu’il pense déjà à tout ce qu’il fera l’an prochain grâce à tout ce qu’il a appris cette année. Pas de charrue avant les bœufs, mais les fondations de l’édifice sont solides, montons les murs et tâchons de mettre le toit le plus haut possible ! … Et souhaitons que les copains lui emboitent le pas !
En parlant des copains, merci à Gabin et Natan pour leur présence aux côtés de Rémi !

Laisser un commentaire