Tournoi Régional Minimes Label Occitanie – Moissac

Après sa médaille de Bronze obtenue lors de la Coupe Départementale Minime, nous avons souhaité permettre à Soufiane de découvrir le niveau supérieur pour qu’il prenne la mesure du chemin à parcourir, c’est pourquoi nous sommes allés sur le Tournoi Interrégional de Moissac.

Gaëtan s’est joint à nous, curieux lui aussi d’apprendre après sa « désillusion » de la même Coupe Départementale Minime, judogi avec lui pour aider Soufiane à son échauffement.

Il était convenu que Soufiane soit en autogestion, sensible au stress, il devait tenter de trouver sa façon à lui d’aborder le Tournoi… et les heures qui allaient suivre démontreraient que la bonne façon n’est pas encore acquise.

En effet, l’échauffement sans doute pas assez poussé, et donc le corps et la tête pas suffisamment alerte, Soufiane a subi un terrible uchi-mata dès son second combat, dont l’impact allait lui fracturer le nez.

Il avait pourtant gagné son premier combat aisément en 10 secondes, mais c’était sans compter que son futur adversaire l’avait observé et c’est pourquoi dès la première saisie Soufiane a subi une grosse pression à laquelle il n’a jamais su répondre.

Bien que qualifié pour les 1/8ème de Finale, il était plus prudent de déclarer forfait, rentrer à Toulouse et faire les examens médicaux qui allaient révéler la blessure au nez.

Saison terminée pour Soufiane ; mais il garde un moral d’acier et tient à être présent dès le lendemain au club pour entreprendre un travail technique et physique en vue de la saison prochaine. Il partagera probablement cette expérience avec ses camarades pour les convaincre encore plus à intensifier leur mode d’entrainement pour monter au niveau de ce qu’il aura vu à Moissac.

Gaëtan apportera une conclusion sympa à cette journée qui le fut tout de même : « En effet, j’ai bien compris ce que vous voulez nous dire en parlant d’intensité mais je suis bien content d’avoir gardé mon nez en un seul morceau ! »

Cet article a 1 commentaire

  1. Soufiane

    Mdr Gaëtan j’te retiens ?

Laisser un commentaire