Coupe Départementale Minimes

A l’origine, nous étions convenus de ne pas faire la saison de Championnat pour la catégorie Minimes, et il nous a semblé judicieux de laisser le choix à trois d’entre eux. Mercredi 9 janvier dernier, nous avons donc demandé à Maxime, Gaëtan et Soufiane s’ils souhaitaient s’engager sur la Coupe de Département, et c’est au pied levé et avec enthousiasme qu’ils ont répondu favorablement à cette sollicitation.

Sans aucune préparation préalable et donc prétention, il était simplement question qu’ils puissent mesurer le niveau attendu pour pratiquer la compétition et donc en conséquence de choisir leur orientation de pratique du judo.

Leurs camarades Léandro, Basile et Gabriel qui partagent déjà leurs entrainements étaient présents à leurs côtés toute la journée. Belle victoire en terme de solidarité, altruisme et camaraderie, et tout ce petit monde a pu mesurer ensemble, que pour le bien de tous, pour se rendre mutuellement service, il était temps de ne plus se faire de cadeau à l’entrainement.

Se rendre service c’est accepter de s’entrainer fort les uns avec les autres ceci dans le but d’avoir les moyens de s’exprimer en compétition et non plus faire en sorte de s’économiser. Les questions posées furent simples :

« Vous souhaitez tous le meilleurs pour vous et pour votre copain en compétition ? Est-ce donc en perdant du temps en bavardages et en vous économisant à l’entrainement que vous pourrez y parvenir ensemble ? »

La réponse coulait alors de source.

Si nos trois combattants ne sont que minimes 1ère année et sont encore très légers dans leur catégorie de poids, Gaëtan et Maxime ont pu constater le niveau d’intensité, agressivité et volonté attendu. Gaëtan a été débordé sur chaque combat malgré toute sa bonne volonté, Maxime a découvert qu’il existe en lui quelqu’un capable de se transcender par moment et échouera en 1/8ème de finale et 1er tour de repêchage quant à Soufiane, toujours sujet à une dose de stress permanente et à 50% de ses moyens a décroché le bronze.

Cette médaille de bronze a eu un effet collectif : « Mais si Soufiane est capable de faire podium, alors il réussira mieux si nous tous on s’entraine mieux ? En faisant plus pour nous même, nous ferons donc aussi plus et mieux pour lui donc nous devrions tous mieux faire ! »

Les enseignants n’en attendaient pas plus de la journée, en sont donc heureux, et quand bien même, chaque instant passé avec ces petits est une leçon de vie, un bonheur partagé, des moments de joie et d’amitié, à chaque fois renforcés par la participation et l’investissement des parents. C’est d’ailleurs au tacos que nous avons partagé le déjeuner avec les supporters et les judokas ayant déjà combattus ! Amandine & François les parents de Gaëtan, Stéphane le papa de Maxime et Christophe le papa de Basile, présents pour donner de la voix une fois de plus !

Laisser un commentaire